Dépression, antidépresseurs : médias et violation du secret professionnel

Mercredi 13 janvier 2016, deux lycéens ont perdu la vie dans une avalanche aux Deux-Alpes (station de ski de l’Isère à environ 60 km de Grenoble). Très vite, on apprend par les médias que le professeur qui les encadrait était sorti d’un séjour en hôpital psychiatrique en novembre 2015 et prenait un traitement « lourd » avec des antidépresseurs et des stabilisateurs d’humeur.

Cet exemple de dossier médical exposé sur la place publique interroge une nouvelle fois sur le rôle des médias de masse (mass media) dans les représentations du grand public sur la dépression au travail et  les effets des traitements par médicaments antidépresseurs.

Ce rôle est alimenté, entre autres, à travers la violation par les mass-media du secret professionnel. Le respecter  est pourtant au coeur de la déontologie du médecin.

Exemples de traitements par les médias :

  • dans la presse ICI  ou LA

  • dans les journaux télévisés ICI et LA

Explications sur le « secret médical », rédaction d’Allodocteurs.fr.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :